ville de a z

Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte

La RN 20

Le secteur de la RN 20, qui constitue la limite est de la ville, est très dégradé. A la fois coupure et accès principal à la commune, il est relativement bien desservi par les transports en commun. Constitué de maisons de ville anciennes, de maisons individuelles récentes, de locaux commerciaux et artisanaux, il souffre des nuisances générées par l’important trafic routier.

E4.2-RN20-2Un projet de requalification de cet axe, entraînant de profonds changements sur ce secteur, est en cours. Il prévoit de modifier les transports et axes routiers, l’urbanisme et, moins visible, l’assainissement.

pdf Janvier 2014, lettre d'information du Syndicat mixte d'études de la RN 20
pdf Octobre 2011, où en est-on? Télécharger l'article paru dans la Feuille du Bois
pdf Extraits de la 2e phase du schéma de référence adoptée par le Syndicat mixte étude requalification RN 20 (3,5 Mo)

 

Transports

E4.2-RN20-3Sur l’ensemble de l’itinéraire, conserver une circulation à 2x2 voies.

Au nord de la Francilienne (la Francilienne, dite N104, croise la RN 20 au niveau de Linas), réguler le trafic différemment : limiter l'accès aux poids lourds selon des horaires, limiter la vitesse à 50 km/h sur le tronçon urbain et aménager quatre nouveaux carrefours à feux (créations route de chasse au petit Ballainvilliers, au débouché de la rue du Grand Noyer, au niveau de la zone des Graviers, et remplacement du pont des Florélites qui relie Ballainvilliers au centre commercial VDB).

Au sud de la Francilienne, restreindre le trafic en optimisant la circulation vers l'A10.

Au nord de la Francilienne, structurer un réseau de routes en articulation avec la RN 20.

Entre Arpajon et Massy, ouvrir un "TCSP" (Transport en Commun en Site Propre), avec peu de stations, et avec à chaque station un parking et un accès facile par liaison douce (voie pour piétons, vélos…). Pour La Ville du Bois, la dernière version prévoit deux stations, l’une située au niveau de la rue des Cailleboudes, l’autre au niveau du centre commercial VDB (un troisième arrêt au niveau du centre est en discussion).

 

Urbanisme

Le long de la RN 20, l'EPFIF (Etablissement Public Foncier Ile-de-France) a acquis certains biens pour le compte de la ville. L'objectif est de permettre les futurs aménagements de la RN 20, notamment de pouvoir construire des logements, dont un certain pourcentage de logements aidés, ainsi que l'impose la loi SRU.

 

L'Opération d'Intérêt National

E4.2-Transports RN20-2L'Opération d’Intérêt National (OIN) Massy-Palaiseau-Versailles-Saint Quentin en Yvelines vise à mener une stratégie d’aménagement et de développement durable en préservant la trame verte, aller plus loin dans la grande armature du territoire, le remettre à niveau dans les grands secteurs de développement économique et urbain.

Trois grands objectifs sont préconisés :

  • densité et mixité autour d’un réseau de transports en commun,
  • mise en avant de la biodiversité,
  • développement des transports et des stations.

Paris-Saclay aura à privilégier des itinéraires cyclables et pédestres, à requalifier la RN 20, à envisager des projets de transports en commun en site propre (comme la desserte de la zone de Courtabœuf depuis l’A10), à favoriser les zones d’aménagement mixtes (entreprises/habitat)… le tout dans un contexte de développement durable.

 

Les logements aidés

Dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme et de la loi SRU, de nouveaux logements, notamment aidés, voient le jour.

 

 

Les programmes en cours de réalisationE4.6-Logements aides Cote Parc

  • Programme Terralia : le nouveau quartier "Côté Parc", entre la RN 20 et la voie des Postes, a été livré en 2016. Au total, 113 logements, du studio au "4 pièces", ont été construits.
  • Programme Kaufman and Broad : situé sur la RN20, à l'intersection de la voie des Postes et de la rue de Gaillard, le programme comprend la construction de 159 logements (50% social, 50% en accession).

  • Programme Logirep : situé voie des Postes, le long de la RN20, le programme comprend 2 chantiers : 10 logements d'une part (livrés en février 2017) et 3 bâtiments de 76 appartements d'autre part (livrés en juin 2017). La construction de cet ensemble, uniquement à caractère social, a été lancée en juillet 2015.

  • Programme Essonne Habitat : 28 logements et une micro-crèche, situés à côté du programme Terralia. Permis de construire déposé courant 2016.

Les logements construits antérieurement

 

Plessis 

Un lotissement à l'angle de la voie du 8 Mai 1945 et de la rue du Grand Noyer, "Résidence Plessis", a vu le jour en 2012. 20 logements T4 ont été créés : 8 logements aidés et 12 en accession à la propriété.

 

 

Voie des PostesE4.6-Logements aides Plessis
En 2010-2011, 26 logements ont été créés voie des Postes.

Réalisés pour le compte de la SAHLM Logirep, ils sont répartis en deux opérations indépendantes. Sur le premier site, les travaux ont permis la réhabilitation d'un bâtiment existant permettant d'accueillir 12 logements. Pour la seconde opération, 14 logements ont été construits.

 

 

Chemin des ValléesE4.6-Logements aides Bartelottes
21 logements ont été livrés en juillet 2015, dans le quartier sud.

 

 

 

Quartier des BartelottesE4.2-Bartelottes
Une nouvelle école, avec son équipement sportif attenant, a ouvert ses portes le 1er septembre 2015. Situé chemin de Lunézy, au nord de la ville, le groupe scolaire est accompagné par la construction de 39 pavillons au nord de ce même terrain, qu'on appelle désormais "le quartier des Bartelottes".

Pour connaître les conditions d’obtention d’un logement social et les disponibilités, contacter le Centre Communal d’Action Sociale.
Retour
rainbowroad_144
GalaEMMD2014
FetePeinture-19