ville de a z

Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte

decouverte

titre clic interieur

picto lettre picto bus picto dechets
Signaler un problème Transports Ordures ménagères
picto couverts picto infos picto permanences
Restauration scolaire Numéros d'urgence Permanences

L'église

A l'origine (XVIe siècle), Saint Fiacre n'était qu'une modeste chapelle. Compte tenu du développement de la commune, sur les deux siècles qui suivirent, elle dut être agrandie 5 fois. L'église était, bien sûr, un lieu de culte, mais aussi de rassemblement, d'information et de décision pour le conseil du village et ses habitants, fonctions aujourd'hui assurées par la mairie et le conseil municipal.

5-Egliseb5-Lvdb egliseLe bâtiment lui-même n'est pas classé, mais certaines statues et parties intérieures le sont, ou sont inscrites à l'inventaire complémentaire. Lieu de culte, l'église Saint Fiacre n'a pas pour autant perdu sa vocation d'ouverture vers tous les habitants de la commune qui s'y retrouvent pour les événements religieux, tels que les concerts orchestrés par l'école de musique.

 

La mairie

mairie.croppedLe bâtiment, construit en 1876, abritait non seulement les locaux administratifs, mais aussi l'école et les pompiers. Un portique à trois étages, encore partiellement visible, situé entre l'école des filles et celle des garçons, permettait l'entraînement des "soldats du feu" et le séchage de leurs tuyaux.

 

Le château

6-ChateaubLe Château fut construit en 1891-1892, sur les plans de l'architecte Dupuis, pour Monsieur et Madame de Lalain-Chomel. A leur décès, Madame de Luget, leur fille, y habita. Veuve de guerre en 1914, elle resta au château jusqu'en 1938. Elle vendit la propriété à la Congrégation des Sœurs Oblates de l'Assomption pour en faire un école secondaire : l'institution privée du Sacré Cœur.

Le parc abrite les restes de la Grand'Maison du célèbre chirurgien des rois, Ambroise Paré. Une plaque commémorative y est apposée, face à l'église.

 

La ferme de la Croix Saint Jacques

La ferme communale de la Croix Saint Jacques, répertoriée au patrimoine départemental, est située à l'entrée nord de la ville.

Elle fut bâtie sur l'emplacement de l'ancien château du Plessis-Saint-Père qui fut démoli au XVIIIe siècle. Exploitation agricole jusqu'au XIXe, elle occupait toute la vallée des trois Rouillons (Villejust, Saulx-les-Chartreux et Nozay-La-Ville-aux-Bois). Elle fut transformée en haras.

En faillite à la fin du XIXe siècle, la propriété fut morcelée et vendue aux enchères publiques. Monsieur Gobin-Daudé devint propriétaire des trois principales parcelles dont la ferme. En 1936, Jacques Tati, cinéaste, réalisa son film "Soigne ton gauche" dans la cour. Vendue en 1974-1975 pour y installer sur les terrains la rotonde Elite Clause (devenue Truffaut), puis le centre EDF-GDF et enfin Continent devenu Carrefour, la ferme devint propriété communale.

Un restaurant associatif y fut créé, puis une école de musique en 2004, et plus récemment, elle fut transformée en accueil de loisirs pour les enfants de la commune.

 

La maison Ambroise Paré ou "Grand'Maison"

Sur la place de l'église, à l'angle des rues de Gaizon et Ambroise Paré, s'élève une ancienne et vaste demeure appelée la Grand'Maison.

L'aile gauche des bâtiments a été démolie en 1894. La maison a appartenu à Ambroise Paré, puis à de nombreux propriétaires, dont Emmanuel de Lalain-Chomel, maire de La Ville du Bois de 1896 à 1908. A sa mort, Madame de Luget, hérita de ses biens.

En 1891-1892, un château de style Henri II fut construit au milieu du parc de 18 hectares, à environ 300 mètres de la demeure primitive.

 

La "Grange aux Cercles"

La Grange aux Cercles est un lieu-dit qui se situe de la Maison Rouge au nord à la petite Ville du Bois au sud, le long de la RN 20, sur le territoire de La Ville du Bois. Ce secteur doit son nom aux granges où se fabriquaient les cercles des tonneaux destinés aux vignerons.

Retour
rainbowroad_144
GalaEMMD2014
FetePeinture-19